La gestion des déchets solides urbains est au cœur des enjeux environnementaux auxquels les pouvoirs publics doivent faire face au quotidien. La gestion optimale et la mise en place des filières de valorisation et de recyclage sont des actions concrètes. Il est donc, de l’intérêt général que la quantité des déchets destinés à l’élimination soit réduite le plus possible.

Parmi les déchets solides générés en Algérie, les déchets ménagers et assimilés (DMA) représentent la fraction la plus importante avec environ 11 Millions de tonnes/an (2014). La maîtrise de leur composition est donc nécessaire pour évaluer au préalable leur potentiel risque pour le milieu récepteur et le choix du mode de traitement le plus optimal.

C’est à ce titre que l’Agence nationale des déchets (AND), de par son statut d’institution publique et son rôle important dans la gestion des déchets, tente de promouvoir une vision appropriée des déchets à travers la mise en place d’un plan d’actions visant à cerner au mieux le gisement tant sur le plan quantitatif que qualitatif.

Dans ce premier rapport, il s’agira de connaître qualitativement les déchets produits par les ménages dans les trois zones que représente l’Algérie à savoir : la zone Nord, la zone semi-aride et la zone aride.

caracterisation2014p

Télécharger le Rapport de caractérisation en Pdf (1,27 Mo)